2
sur 5

Jurassic 5 est un collectif en provenance de Los Angeles composé de Cut Chemist (l’alchimiste du son sur ce disque), Chali 2na, Zaakir, Marc 7even, Akil, Dj Nu-Mark. Pas de gansta ici, juste du cool, presque du daisy, toujours funky. L’ensemble de ce premier disque, malgré une presse assez élogieuse (plus un disque de rap est inoffensif, plus la presse -y compris musicale, y compris « intelligente »- est complaisante), est assez décevant. Pour résumer, on dirait du A Tribe Called Quest sans force, du De la Soul ramolli. Beats mous, phrasés endormis, on s’ennuie. Alors évidemment, il y a bien quelques trouvailles sonores (Cut Chemist a travaillé avec DJ Shadow, Liquid Liquid, les Invisbl’ Scratch Picklz), quelques rimes efficaces et du groove facile à chanter. Malheureusement, les samples sont prévisibles à mourir, les scratches arthritiques, le flow hésitant et vraiment, on nage dans une piscine de shamallow.

Les Jurassic 5 s’apparentent clairement à la scène de San Fransisco (Latyrx, Shadow) mais sans la pêche. Un peu de nerf ! Références impeccables, bon son, bonnes gueules, ils ont un truc c’est sûr, mais ce ne sera pas suffisant pour les empêcher de devenir le groupe de hip hop qui plaira sans peine aux fans d’indie rock. Dommage. Et puis cette pochette… Euh, c’est une blague ?

PARTAGER
Article précédentNahawa Doumbia – Yaala
Prochain articleFiona