4
sur 5

Beaucoup de films fantastiques populaires sont sortis ces derniers temps. Que ce soit Armaggedon, Godzilla ou encore ledit X files, tous ont en commun l’énormité du budget et du public visé. Si les deux premiers, les plus conséquents, cartonnent en ce moment en salles, on peut leur reprocher leur manque d’intelligence et de propos (qu’on les apprécie ou non). Vu sous cet angle, on ne pouvait qu’attendre l’adaptation de la mythique série X files et se souvenir que, malgré ses légers emprunts à Twin Peaks et son esthétique un tantinet complaisante, celle-ci reste intelligente et soignée. Cependant, à force de tout mystifier et de tout compliquer, la série devient pénible à suivre et l’on se demande à juste titre, si les scénaristes eux-mêmes savent où ils veulent en venir.
Malgré sa probante manière de manipuler le spectateur, la série est suivie par des millions de personnes à travers le monde. Ainsi, étant donné le large public visé, pouvait-on craindre beaucoup de ce passage à l’écran… Le cinéma délaissera-t-il un jour les créatures extraterrestres ? A la vision d’Indépendance day ou du Cinquième élément, on se prend à penser qu’il vaudrait mieux. Elles ne sont plus les créatures fantasmées et charismatiques de l’époque mais plutôt des stéréotypes vivants. En effet, ne sont-elles pas là pour privilégier avant tout les scènes d’action ? Tim Burton l’avait compris, les extraterrestres des années 90 sont davantage des prétextes que des entités.
En ce sens, le film de Rob Bowman est un vrai film de science-fiction, traité avec sérieux, avec respect serait-on tenté de dire. Ici, les extraterrestres sont réussis justement parce qu’on ne les voit pas : ils se définissent constamment par leur absence. Cet ingénieux recours au hors champ systématique et à l’attente du phénomène fait tout le succès du film. Ainsi sera-t-on peut-être déçu par un final (magnifique pourtant) qui expose beaucoup, qui tente de donner une raison d’être, un leitmotiv racoleur au film en se détachant de la série, en montrant ce qui ne devait pas être vu. Le fait de percer le mystère satisfait le besoin de savoir du spectateur, ce que la série se défend de faire. « La vérité est ailleurs », comme dit le slogan. Malgré cette trahison sciemment étudiée vis à vis du mythe, on ne peut que louer la qualité de cette adaptation qui, chose rare, est à la fois dans la droite lignée du déroulement des épisodes et parfaitement indépendants d’eux, le film étant compréhensible par tous. On remarquera aussi en vrac des qualités souvent négligées par les films fantastiques à gros budget : le scénario est bon, les dialogues sont excellents et l’interprétation (que ce soit pour les premiers ou les seconds rôles) est hors pair.
Ainsi, X files est un film réussi qui, malgré quelques maladresses de mise en scène, compte parmi les films de science-fiction les plus honnêtes de ces dernières années. Le film possède de grandes scènes d’anthologies, très insolites et efficaces, et ne verse jamais dans un humour poussif, convenu et décalé. De grandes qualités pour un film de divertissement. Une surprise donc, hautement recommandable.

PARTAGER
Article précédentSally Nyolo – Multiculti
Prochain articleUrban Assault