PARTAGER
4
sur 5

Les aventures de Mr Lunch, jeune chien invité sur un plateau de télévision pour ses talents de « chasseur » d’oiseaux, ont tout du parcours initiatique sous le masque de la métaphore animalière. Son voyage en avion – de la découverte de l’aéroport à la place qui lui est attribuée… dans la soute – est empli de déboires. De ces situations drolatiques – il ouvre, sans le savoir, les bagages de personnes qu’il côtoiera plus tard sur le plateau – naîtra un sentiment ambigu (la présence du jeu est là pour que les enfants appréhendent mieux les images et les mots qui leur sont liés) où la mélancolie a aussi sa place.

Car confronté au monde des grandes personnes, un monde qui lui est finalement étranger, Mr Lunch préférera retourner à son activité première – c’est-à-dire à sa place – en chassant dans une nature qui lui est familière, son ami Ambroise, l’oiseau. Ses péripéties tiennent en haleine les enfants, toutes classes d’âge confondues, à condition d’avoir préservé sa capacité d’émerveillement. Elles sont de surcroît une diatribe à peine camouflée contre une société frénétique où tout semble passer par les médias. Le dessin, entièrement composé par ordinateur, n’entache en rien la qualité de cette histoire profondément humaine.