PARTAGER
4
sur 5

(Columbia)

Drum Suite fait partie des rééditions Columbia, avec pochettes et liner notes originaux, etc. On ne va pas s’en plaindre. Ce disque est en deux parties (rappelez-vous, les vinyles avaient deux faces, ce qui est toujours le cas, soit dit en passant). On ne s’attardera pas sur la face B, qui comprend trois titres d’un swing bien balancé mais pas forcément très original. La face A, au contraire, est assez terrible : Art Blakey et Joe Jones aux batteries, des tas de percussions dans tous les coins, basse, piano, gong, etc. Nous avons donc The sacrifice , chant sacrificiel Swahili, un « Cubano chant » qui vient d’où l’on devine et un Oscalypso très groovy qui ferait danser un tamanoir (le tout en une prise, sauf pour les chants « parce que le dialecte Swahili a été un peu plus long que prévu à maîtriser » !).

Le morceau le plus foudroyant reste cependant The sacrifice, qui utilise tous les rythmes qu’on puisse imaginer. Orgie de beat, tonnerre de drums, transe hallucinée, il accompagne le moment où le sorcier annonce « celui des deux qui va être sacrifié ». Nous, on reste sur le carreau avec cette musique explosive et véloce qui n’a pas pris une ride (le son de la réédition est excellent, de surcroît). Un disque, euh… Rythmé !Nicolas Schöener