PARTAGER
3
sur 5

Dans le genre exaspérant, Braintalk se pose un peu là. Normal, le soft, comme tous les jeux de mémoire immédiate, titille méchamment nos neurones. Notez, voici l’occasion d’entreprendre un sérieux décrassage.
Quatre joueurs peuvent prendre part au jeu dans une série d’épreuves totalement différentes mais dont le principe est foncièrement identique : pendant quelques secondes, on visualise une scène qu’il s’agira de reconstituer de mémoire. Les occupants d’un immeuble, les couleurs d’un tableau, les combinaisons d’un coffre-fort… il faudra également retrouver son chemin dans des labyrinthes dont les murs disparaissent, associer des numéros de téléphone aux bonnes personnes… et répondre, parfois, à quelques questions bonus sur les sciences. Commencez doucement en optant pour le niveau « neurones en panne » pour finir en beauté en choisissant le niveau « maître de la mémoire ». En marge du jeu, des vidéos présentent six techniques de mémorisation habituellement utilisées pour augmenter ses facultés. Comme la méthode Loci, qui consiste à associer des objets entre eux pour faire des rapprochements. Plus beaucoup de cigarettes ? Un briquet vous fera penser qu’il faut en acheter…
L’ensemble est assez bien réalisé, voix et musiques s’apparentent aux jeux TV, un peu comme dans ce Kitchenette testé il y a peu sur ces pages Web. « Le quizz que vous n’êtes pas près d’oublier ! » nous dit-on. Va pour le slogan, mais c’est tout. Forcément, de par le genre, on ne va pas s’éterniser sur ce Braintalk.